Un accident avec handicap, que faire ?

Il est difficile de se faire à l’idée que toute notre vie nous devrons vivre avec un handicap suite à un accident. Nous n’allons pas vous dire dans cet article comment s’adapter à cette situation, c’est le rôle d’un psychiatre. Toutefois, nous pouvons que vous recommander de vous entourer de personnes utiles pour vous aider à vivre avec un handicap et vous faire indemniser pour les préjudices que vous avez subi.

Que faut-il faire juste après un accident avec handicap

Quelque soit la gravité de votre accident, vous devrez procéder à la préparation d’un dossier d’indemnisation. Pour cela il est nécessaire d’être conseillé par des experts en droit d’accident. Vous pouvez vous en passer, mais cela signifie que vous vous en remettrez exclusivement à votre assureur, donc seule une indemnisation amiable pourra se faire. Il n’y a pas de problèmes, de nombreux dossiers d’accident avec handicap se déroule de cette manière avec des échanges entre assurances, en revanche, ne vous attendez pas à que tout vous convienne au niveau du montant de la réparation de votre préjudice.

indemnisation d'un accident avec handicap

Dois-je obligatoirement contacter un avocat pour mon indemnisation ?

Ce n’est pas une obligation, car il y a des entreprises ou des associations qui peuvent vous accompagner dans vos démarches administratives. Il y a aussi la société SDR experte en droit des accidents qui peut vous être d’une grande aide pour demander votre indemnisation suite à un accident avec handicap. Vous avez avec cette dernière solution des personnes qui vont vous conseiller et vous guider si votre dossier doit être porté devant la justice. Elles pourront également vous apporter le soutien nécessaire qu’il faut pour savoir comment apprendre à vivre avec un handicap moteur.

Notez qu’avec SDR Accidents, vous n’aurez pas d’avance de frais d’honoraires à verser comme c’est le cas avec un avocat. Vous pourrez voir sur leur site internet comment cette société se fait rémunérer.

Un accident avec handicap, que faire ?
4 - 1 vote