Divorce : un avocat est-il obligatoire?

Aujourd’hui, ce sont près de 45% des mariages qui finissent en divorce. En France, la loi prévoit 4 types différents de divorce. Néanmoins, le divorce par consentement mutuel est un des plus représentés avec un taux de 55%. Ainsi, plus d’1 divorce sur 2 se termine sur une requête commune des 2 conjoints. Pourquoi alors faire appel à un avocat si les deux parties sont d’accord pour divorcer?

Un avocat pour vous représenter mais également pour vous conseiller

Dans le cas d’un divorce par consentement mutuel, la procédure n’impose plus de passer devant le juge des affaires familiales. Par contre, la réforme rentrée en vigueur en janvier 2017, impose à chaque conjoint d’être représenté par un avocat. Pourquoi?

Auparavant, le juge était le garant d’un équilibre dans la séparation. Aujourd’hui, cette fonction incombe aux avocats. Voilà pourquoi les conjoints doivent disposer chacun d’un avocat. La présence de deux avocats distincts permet de préserver les intérêts de chaque époux.

Par ailleurs, dans le cas d’un divorce pour contentieux, le rôle de l’avocat prend tout son sens. En effet, il n’est pas juste là pour vous représenter. L’avocat, de part sa profession, a également un devoir d’information et de conseils.

Meriem Ouadah avocate au barreau de Saint-Etienne

Divorce : un avocat est-il obligatoire?

Besoin de réponses juridiques pour un divorce ou une séparation sur Saint-Etienne? Prenez contact directement avec Maître Meriem Ouadah en passant par son site web. Vous y trouverez facilement ses coordonnées. Formulaire de contact, adresse mail et numéro de téléphone sont à votre disposition.

Compétente en droit de la famille, Maître Ouadah est à même de pouvoir vous aider en plus pour des problèmes liés au droit de visite, à une pension alimentaire, à l’adoption ou encore à un changement de nom. Pour en savoir plus sur cette avocate au barreau de Saint-Etienne, n’hésitez pas à la joindre.

Divorce : un avocat est-il obligatoire?
5 - 1 vote